Localités et biens cultuels arméniens dans la Turquie ottomane ; un patrimoine en destruction. Présentation le 5 novembre à 14h30

couverture“Localités et biens cultuels arméniens dans la Turquie ottomane, un patrimoine en destruction”

Tel est le titre de cette étude publiée par l’Union internationale des organisations terre et culture et qui nous sera présentée samedi 5 novembre 2016 par Michel Basmadjian et Aram Gazarian.

Elle présente un inventaire partiel des biens cultuels arméniens à la veille du génocide et constitue une réactualisation des listes constituées en 1921 par Téodig d’un inventaire établi entre 1913 et 1915 par le Patriarcat arménien de Constantinople à la demande du gouvernement ottoman. Ce travail permet de localiser avec précision les toponymes de plus d’un millier de localités arméniennes réparties dans seize vilayet de l’Empire, et témoigne de la densité et de la richesse d’un patrimoine séculaire dont nous sommes aujourd’hui témoins de la disparition.

L’ouvrage comprend de très nombreuse photographies de monuments, de cartes en couleur, ainsi que des index toponymiques en turc ottoman et moderne qui guident le lecteur dans ses recherches.

Révéler l’ampleur des destructions et la dynamique implacable de falsification des informations sur l’état du patrimoine arménien en Turquie, à l’œuvre dans de nombreux médias et sites internet officiels turcs est l’un des objectifs de ce livre qui s’inscrit dans la continuité du remarquable travail du “Collectif 2015 : réparation”.

Entrée 5 €, libre pour les adhérents.

 

CNMA