Martin de Gumri ou le serment du quarantième jour


« C’est de la mémoire de ce néant que survint une lueur»

Le Centre National de la Mémoire Arménienne a l’honneur de vous convier à une rencontre-signature avec Pascal Maguesyan.
Journaliste émérite et auteur-photographe, Pascal Maguesyan concentre son travail sur le Proche et le Moyen Orient et sur le Sud-Caucase en y observant les dynamiques communautaires, politiques et spirituelles.
Auteur de « Chrétiens d’orients, ombres et lumières », « Anaphora, sentier de vie », « Sur le chemin de Guiragos », Pascal Maguesyan a également contribué au livre « Du Génocide arménien à la Shoah ».
Le Vendredi 1er Février 2019, à partir de 19h00, au CNMA, Pascal Maguesyan vous présentera son ouvrage «Martin de Gumri ou le serment du quarantième jour».

 

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/228156724773924/

Pascal Maguesyan, MARTIN DE GUMRI ou le serment du quarantième jour

Le 7 décembre 1988 un tremblement de terre détruit tout le nord de l’Arménie, autour de Spitak et de Gumri. Professeur de français à l’école no 10 de Gumri Martin est miraculeusement extrait des décombres. Mais de nombreux élèves et collègues sont morts ainsi que sa femme et ses deux enfants. A l’issue des quarante jours de deuil traditionnel Martin se fait serment de surmonter son désespoir. Nommé directeur du lycée, qui survit dans des baraquements de fortune, il réussit à trouver le financement pour reconstruire le bâtiment dont les nouveaux bâtiments seront inaugurés en 1997. Cet établissement bilingue arméno-français, dont le baccalauréat est reconnu en France, va largement contribuer à promouvoir la culture française à Gumri, en accueillant de surcroît le club francophone de la SPFA (Solidarité protestante franco-arménienne), une association très active en Arménie dès 1990.

http://centre-armenien-geneve.ch/prog/affichenews.aspx?idn=2683&dnl=1.10.2019&cl=1&idnc=2683

CNMA