Mémoires croisées de l’esclavage et de la colonisation, du 19 septembre au 20 décembre 2014

Un regard sans concession.
Cette exposition est comme un écho dans la mémoire arménienne de siècles de prédation subie jusqu’à l’anéantissement, il est comme une passerelle vers la défense d’une commune et universelle Humanité qui est un chemin sur lequel la conscience arménienne ne peut être qu’engagée.

Un panorama complet pour mieux comprendre la problématique de l’esclavage et de la colonisation : voyage historique depuis l’Antiquité jusqu’à la traite transatlantique et aux mouvements abolitionnistes, regards croisés sur un phénomène de société, depuis le Code Noir instituant l’asservissement jusqu’à la pensée émancipatrice des Lumières. Ce regard particulier  illustre l’aliénation politique et culturelle construite par un pouvoir dominant, subie par les minorités. Cette exposition est composée de quatre parties distinctes ; une trame solide invitant le visiteur à une réflexion avancée sur la question :

L’ESCLAVAGE DES ORIGINES À NOS JOURS
Les conceptions d’une domination radicale
L’ESCLAVAGE ET SES PRATIQUES
De l’esclavage oriental à la Traite négrière trans-océanique
LES TRACES LAISSÉES DANS L’INCONSCIENT COLLECTIF
Les permanences d’un univers racialiste et colonialiste
CONSTRUIRE L’AVENIR SUR CETTE HISTOIRE COMMUNE
Surmonter les aliénations par une nécessaire reconnaissance

Vernissage le jeudi 02 octobre 2014 à 18h30. Visite guidée par le concepteur de l’exposition Daniel Meguerditchian, suivie d’un apéritif dînatoire. Entrée libre

The Decks of a Slave Ship, early 19th cent.

Exposition produite par le Collectif Reconnaissance et réalisée par Daniel Meguerditchian avec le concours de Liliane Thimonier

 

Visite virtuelle de l’exposition (tournez les pages comme celles d’un livre)

CNMA